18 févr. 2014

Bien-être, jardinage et eau chaude.





 Sur cette note mi-figue, mi-raisin, je ne peux que vous conseiller l'excellent Ahlam sur le sujet, du tout aussi excellent Guillaume Penchinat.

20 commentaires:

  1. Super émouvant ma dragonne, très beau...bravo

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Merci Guillaume, venant de toi, ça me touche :)

      Supprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si tu as supprimé ce commentaire toi même (c'est possible ?) en tous cas, il a disparu sans que je comprenne pourquoi. Donc, si c'est un accident : désolée ! ^^

      Supprimer
  4. Oh purée... j'arriverais pas à dire ce que je ressens avec cette note... Ca ma parle à tellement de niveau. Les rêves de ce genre, rares mais tellement intenses. Et ce frère jumeau... Je ne sais pas. C'est bizarre. Je n'ai pas de frère jumeau dans cette vie là. Et pourtant, il a toujours été présent dans mes jeux, même quand j'étais trop petite pour m'en souvenir. Je l'ai toujours cherché partout. Je ne sais pas si c'était par rapport à une vie antérieure ou quoi... j'aimerais faire de l'hypnose un jour, pour savoir.
    En tout cas, cette note m'a bouleversée. Et je suis contente que Ted soit à tes côtés, dans tes rêves ou tes journées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas de jumeau non plus :) On a juste dit à ma mère à ma naissance que j'avais "un placenta de jumeaux", ce qui ne veut absolument rien dire. Mais je ne sais pas, j'ai plus au moins toujours voulu avoir un frère de mon âge, pour pouvoir jouer avec lui plus facilement. (Ma soeur et moi avions 5 ans d'écart, c'était parfois assez difficile de nous entendre)

      Du coup, j'ai vraiment pris ce rêve comme une affirmation (ou un signe) de son existence, c'est bête, mais ça m'a fait du bien. :)

      Supprimer
    2. Je comprends bien ce vide, mon jumeau est mort avant d'avoir eu le temps de ressembler à quelque chose d'humain, et j'ai toujours eu ce manque, ce trou, cette présence en moins. Et même si j'ai deux grandes soeurs que j'adore, ce petit truc qui n'a pas eu le temps de grandir me manquera, bizarrement, toujours au fond...

      Supprimer
  5. Très poétique, les rêves peuvent vraiment être surprenants...

    RépondreSupprimer
  6. C'est magnifique, j'en ai eu les larmes aux yeux. Très émouvant, bouleversant même. Ca fait du bien de lire un peu de poésie dans ce monde ...

    RépondreSupprimer
  7. J'en ai des frissons partout. Tes mots sont magnifiques et si justes. Merci pour ce partage. Je sais combien les rêves peuvent laisser des traces et "pourrir" une journée. J'admire ta capacité à aller de l'avant et à la raconter aussi joliment. Encore merci ♡

    RépondreSupprimer
  8. Superbe. Ça m'a rappelé quand j'ai rêvé d'un enfant, un petit garçon, ça aurait pu être le mien, et je me suis réveillée sans connaître son prénom... Il a fallu que je cherche toute la journée. Et depuis, j'y pense encore parfois.

    RépondreSupprimer
  9. Les rêves dans ce style ça m'est arrivé aussi... C'est assez hallucinants à quel point au réveil on se sent "hanté" par une présence qui nous manque... alors qu'elle n'a jamais existé.
    J'ai passé des nuits avec des amis imaginaires... et parfois des gens partis trop tôt qui venait me soutenir en rêve. (mais là c'est encore un peu différent.) Qu'est-ce qu'on a envie de se rendormir... Bref, cette note m'a beaucoup parlé et est si bien faite que j'ai retrouvé au fil de la lecture cet étrange sentiment de manque, de vide, à la fois si agréable et chaleureux mais effrayant tant il nous déboussole, le cœur en vrac, un peu con. Merci à toi et... Bonne journée ! <3

    RépondreSupprimer
  10. Magnifique! Merci pour ce moment plein de poésie.

    RépondreSupprimer
  11. Je l'ai lu, relu plusieurs fois. A chaque fois j'ai pleuré.
    C'est beau. Merci ♥

    RépondreSupprimer
  12. C'est magnifique. Merci ♡

    RépondreSupprimer
  13. Elle est vraiment très touchante cette note.
    Et pour ma part, mon frère jumeau, il existe bel et bien, j'en ai même deux (nous sommes triplés, donc).

    Mais je me reconnais quand même dans cette note, parce que d'une certaine façon ,quand tu a un jumeau, tu a aussi une relation bien particulière, il y a la relation idéale que tu aurai voulu avoir avec lui, et il y a la relation réelle. C'est très compliqué à expliquer, parce que vous êtes liés, et ses échecs et ses douleurs sont tiennes, et parfois, tu rêve d'une version alternative où vous n'auriez pas eu à vivre des trucs qui vous ont déchirés.

    Mon jumeau, actuellement, ne va pas bien, il est tout seul, dans un hôpital, depuis plus d'un an. Je dis tout seul, on est là bien sur, mais au fond, il est seul, parce qu'on est seul avec ses problèmes, sa tristesse.

    Alors, je me reconnais un peu dans ta note, parce je rêve souvent d'une version de lui épanouie, heureuse, avec qui je vivrai côte à côte. "Et s'il savait pas à quel point j'aurai aimé qu'il vive autant que moi auprès de moi ? Et s'il m'en voulait ?" C'est exactement ça.

    Mais malgré tout, il est là, même si il est loin, géographiquement et psychologiquement. Et je l'ai au creux de moi, lui, mes souvenirs de lui, mon amour pour lui, tout les espoirs que j'ai pour son avenir. Si ça me blesse parfois, ça m'éclaire également.
    Et je sais aussi, que, quelque part dans son cœur, bien enfoui, il me porte en lui. J'ose espérer que mon amour le sauve un peu.

    RépondreSupprimer

Lâche ton com' et deviens le roi de la récré !