30 avr. 2015

Semer ses idées














Ça faisait bien trop longtemps que ce blog prenait la poussière, vous me manquiez !

Pour aller un peu plus loin, vous pouvez aller voir l'article d'Anne-Charlotte Husson.

Je vous dis à très vite, et passez un très bon week end de 3 jours  ^^




Et une jolie vidéo du festival des lanternes, avec le monologue (en anglais) 
de Robin Williams dans Dead Poet Society, juste parce que ce sont les mots
d'une de mes personnalités préférées dans l'un de mes films préférés,
sur mon festival préféré.




19 commentaires:

  1. Cette petite note me rappelle pourquoi le militantisme me fait frissonner : parce qu'il contient la certitude d'avoir raison.
    La condescendance avec laquelle est décrite le semage de petites graines en est un exemple frappant "en présentant un début de raisonnement bla bla bla amorcé une réflexion ultérieure" qui sous-tend un "je détiens la vérité, je la partage avec toi et l'idée fera son chemin", je ne sais pas si c'est plus proche du dogme religieux ou de la propagande fasciste, mais ça sonne horriblement faux.
    Je comprends la nécessité de bilans semestriels avec ce genre de raisonnements.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plutôt que de vérités semées, il s'agit peut-être plus de questionnements avec à la clé l'opinion de l'auteur, mais libre au terreau ensuite de s'intéresser, se documenter et enfin prendre position dans le même sens ou non que l'auteur de ce questionnement. Et il arrive que ceux qui posent les questions qui mènent à la réflexion n'ont pas de réponse particulière, mais n'en sont pas moins des philosophes.

      Supprimer
  2. Contente de te retrouver, je trouvais le temps un peu long. Merci pour ce post. J'apprécie toujours de te lire. Bon week end

    RépondreSupprimer
  3. Et si tes "petites graines" ne sont pas des pâquerettes mais des orties?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais tu sais, défendre ses idées, ça veut dire les exposer aux autres, en discuter.
      Semer des graines, ça veut dire croire en ses idées. Après, l'intérêt du dialogue c'est la multitude des points de vue et des opinions. Et si je fais/dis de la merde, crois-moi qu'il y a assez de gens partout pour me le pointer du doigt et me faire réfléchir à mon tour.
      C'est à ça que servent mes remises en question, si j'en fais, c'est que je sais pertinemment que je n'ai pas parole d'évangile. Ce qui ne m'empêche pas de croire en mes idées, du moins pour le moment.
      Cependant, je reste consciente que tout ça n'est pas figé, et que je peux me rendre compte que j'ai tort, tout comme la personne chez qui ma graine aurait éventuellement pu germer.

      Supprimer
    2. Mais surtout que les graines de Timtimsia sont de loin d'être mauvaises : elle défend l'égalité des droits, son combat est voué pour les autres et non pour elle. Contrairement à ceux qui veulent avoir raison pour leur petit bien être. C'est plutôt eux qui ont des graines d'orties.
      De plus, si tu pensais avoir raison, tu ne commenterais sans doute pas en anonyme. Contente de voir que ce poste "gratouille" ceux qui se sentent visés... Comme quoi, ça les fait déjà réfléchir !

      Supprimer
  4. Si on peut choisir, je prends une petite graine de rose, avec une douce couleur, une superbe odeur, et quelques épines pour me défendre.
    J.

    RépondreSupprimer
  5. Ooouhh quel merveilleux troll un peu plus haut!!
    Bien que ça ne m'est aucunement frappé, je peux comprendre que quelqu'un croit poindre une condescendance. Cela dit, en la matière, je dirai que ce fabuleux commentaire -anonyme, tiens, si surprenant-, c'est juste un peu-beaucoup l'hôpital qui se fout grave de la charité. Mais bref.

    Laetitia, je ne me suis jamais exprimé sur ce blog malgré le fait de le lire très régulièrement et depuis longtemps, et je saisis ici l'opportunité de te dire que cette histoire de petite graine me parle totalement... car quelques unes de tes petites graines ont germé en moi, et ont eu une incidence sur mes raisonnements et, à la longue, mes agissements. Ca n'est pas rien!!
    Je pense notamment au féminisme: ta petite graine, ainsi que celles disséminées dans mon petit terreau intérieur par les chroniqueuses de madmoiZelle, mais aussi les blogueuses Diglee, Nepsie, Mirion Malle et Julie Guillot pour ne citer qu'elles, ont contribué à fortiori à nourrir ma réflexion et prendre du recul sur la condition et l'image de la femme, à commencer par le fait de comprendre VRAIMENT ce qu'est le féminisme (ou ce que sont les féminismes), de déconstruire tous les préjugés vivaces qui l'entourent. Par toutes ces pistes de réflexion, j'ai compris en quoi j'ai pu, en tant que femme et envers la femme, être sexiste, et j'ai compris en quoi j'étais déjà et suis féministe. J'ai aussi compris que tout comme moi, le chemin pourra être long pour d'autres personnes également avant de comprendre à leur tour en quoi se revendiquer féministe n'est pas synonyme d'être une extrémiste anti-hommes, l'image commune que beaucoup ont et que j'avais aussi.

    Autre petite graine qui aura fait son effet: le spécisme. Ton analyse illustrée sur ce thème m'avait marqué, d'autant que, je l'avoue, je n'avais pas connaissance de ce terme. Le chemin fut long, mais pour faire bref, je suis une grande phobique des araignées, et aujourd'hui, plutôt que de laisser ma peur me pousser à exterminer ces dernières, je prends sur moi -euphémisme inside-, et me débrouille pour les piéger dans un bocal le temps de les remettre à l'extérieur.

    Donc! Donc cette allégorie de la petite graine a tout son intérêt et trouve un sens pour moi, car j'en ai ressenti les effets, et en effet, lorsque j'ai parfois des débats animés avec d'autres, je finis par me dire qu'il vaut mieux prendre patience plutôt que de brasser de l'air inutilement! "Faire le ménage", revoir ses modes de pensées voire remettre en cause certaines points de l'éducation que l'on a reçue, cela demande du temps!!

    Continue de faire ce que tu fais, c'est toujours un plaisir de venir ici, autant dans le fond que dans la forme ;))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouhlala je suis très en retard dans ma lecture des commentaires... je suis désolée de ne répondre que maintenant ! Oo (une faille spatio-temporelle, surement !)
      Merci pour ton message, vraiment, il me touche beaucoup ! Et merci de me lire :)

      Supprimer
  6. Très belle note. Et pour preuve qu'elle est pertinente, un troll débarque tout de suite face à cet appel évident au lavage du cerveau pour déverser la pensée unique des méchants militants, bien sûr !
    La petite graine, chacun en fait ce qu'il veut. Une fois qu'elle commence à pousser, ce sera à l'heureux propriétaire de choisir s'il l'aide à pousser, s'il l'arrache, s'il y met un tuteur, comment il l'arrose, etc. Il garde toujours le choix. Il a juste eu de la chance qu'au départ, on lui file cette petite graine qui va lui permettre d'avoir un jardin plus coloré, vivant et rempli.
    Même si certains semblent préférer garder leur jardin tout vide et triste...

    RépondreSupprimer
  7. Oh la la ce premier commentaire ... Continue de planter ces petites graines, à plusieurs, on devrait réussir à faire réfléchir les gens sur des sujets 1) qu'ils ne connaissent pas (ou mal) 2) ne sont pas concernés ou 3) qui à la base n'en ont rien à faire. Tout en réfléchissant nous-même sur de petites graines que d'autres ont planté chez nous et pas en suivant un dogme, monsieur l'anonyme courageux.
    Sur ce, la bise.

    RépondreSupprimer
  8. Whoo j'adore cette note! :) Merci Timtimsia!! Je suis d'accord avec l'idée des petites graines! Et mieux vaut essayer de semer des petites graines que d'essayer de planter un gros palmier dans la tête des gens, parce que là c'est sur qu'ils vont pas le laisser... Alors que la petite graine, ils vont la laisser là dans un coin de leur cerveau, ça peut pas leur faire de mal... Et si un jour ils trouvent de l'eau pour l'arroser alors ils l'arroseront et pouf la petite graine aura été bien utile :)
    PS: je fais aussi souvent des bilans une à deux fois par an, et par écrit (oulala elle est bizarre cette fille dirons certains!) et ben ça me fait un bien fou! et je fais une liste d'objectifs aussi! Et ça aide à avancer dans la vie, quand je relis mes anciens bilans/listes d'objectifs que j'aimerais atteindre je vois le chemin parcouru, et je vois que parfois je n'ai plus les mêmes envies, projets, idées qu'avant, mais qu'importe, j'avance et c'est le principal :)

    RépondreSupprimer
  9. une petite merveille, juste, pas d'extrêmes, que des constats... sereins... bravo :-)

    RépondreSupprimer
  10. Un commentaire très utile pour dire que mon expression favorite à propos de brasser de l'air, c'est "l'impression de pisser dans un violon". Parce que je suis élégante. Merci de votre compréhension.

    RépondreSupprimer
  11. Tiens ce dessin tombe à pic quand je suis justement en train de débattre (enfin bien grand mot) sur FB avec des gens qui considère que "liberté d'expression = liberté d'insulter n'importe qui" comme on en voit tant sur le net... :p

    C'est amusant de voir qu'on a tous plus ou moins au fond le même fonctionnement pour faire avancer des idées au fond de soi et chez les autres... plusieurs années après tu continue à m'apprendre des choses :) et petite remarque HS mais je sais pas quoi mais je trouve mignonne ta manière de dessiner les ballerines haha :3 @timtimsia

    RépondreSupprimer
  12. ça résonne toujours juste par ici! merci Laeti. J'aime toujours autant ton "jardin" et les plantes que tu y sèmes :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hey coucou ! Merci Audrey de continuer à passer de temps en temps ! J'espère que tu vas bien.
      Bisous ^^

      Supprimer

Lâche ton com' et deviens le roi de la récré !